Navigation – Plan du site

Éditorial

p. 3

Texte intégral

1Nos lecteurs se sont sans doute inquiétés, l’an dernier, des retards récurrents qui ont affecté la production de trois numéros des Nouvelles de l’archéologie. Ces difficultés nous ont amenés à quitter Errance, qui publiait la revue depuis le n° 31 avec les Éditions de la Maison des sciences de l’homme, pour passer désormais sous l’entière responsabilité de celles-ci.

2Parallèlement, nous sommes heureux de vous annoncer la mise en ligne de plus de trente numéros sur le sitehttp://nda.revues.org/​. Les volumes des années 2007 à 2011 peuvent désormais être consultés dans leur intégralité et téléchargés sous format électronique, les sommaires et les résumés des articles des trois dernières années sont également publiés. L’intégralité de leur contenu peut être achetée ou consultée via les bouquets d’abonnements et sera en accès libre trois ans après parution. À partir du premier numéro de 2015, le contenu des articles est en accès libre sur le site sans barrière mobile, c’est-à-dire dès leur sortie de l’imprimerie.

3Ce progrès, nous l’espérons, contribuera à accroître l’audience de la revue en faisant mieux connaître la diversité et la qualité des recherches dont elle rend compte. Il devrait par ailleurs nous permettre de retrouver le soutien du Cnrs puisqu’il répond à une de ses exigences, ce qui équilibrerait le modèle financier des Nouvelles de l’archéologie, pour l’instant soutenues par le seul ministère de la Culture.

4Le premier numéro de l’année 2015 est un volume un peu inhabituel de varia. Certains articles prolongent des réflexions amorcées dans des dossiers précédents, sur l’archéologie moderne, l’archéométrie, la mise en valeur des collections archéologiques. L'un nous emmène sur les bords de la Seine à Pincevent, l'autre dans la péninsule d'Oman et un troisième, au pied de la cordillère des Andes. Viennent ensuite les bilans de programmes collectifs de recherches sur les sociétés du Paléolithique final et du Mésolithique dans le Bassin parisien, et l'évolution des pratiques funéraires dans l'ouest parisien à la fin du Néolithique. Le numéro se clôt par deux critiques qui rendent compte de publications sur l'archéologie du grand sud-ouest de la France et sur le muséum de Toulouse. Le programme établi pour les numéros suivants prévoit trois dossiers : en juin, « Genre et archéologie », coordonné par Caroline Trémeaud ; en septembre, « L’archéologie des Hautes latitudes », dirigé par Claire Alix, Aline Averbouh et Claudine Karlin ; en décembre, « Changements climatiques et sociétés passées », piloté par François Giligny et Zoï Tsirtsoni. Cette simple énumération montre combien Les Nouvelles de l’archéologie persistent à mettre en relation le passé et le futur, en traitant de sujets d’actualité.

5La rédaction

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

« Éditorial », Les nouvelles de l'archéologie, 139 | 2015, 3.

Référence électronique

« Éditorial », Les nouvelles de l'archéologie [En ligne], 139 | 2015, mis en ligne le 30 avril 2015, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://nda.revues.org/2827

Haut de page

Droits d’auteur

© FMSH

Haut de page
  • Logo Éditions de la Maison des sciences de l'homme
  • Revues.org