Navigation – Plan du site
Actualités scientifiques

La grotte ornée du Pont-d’Arc inscrite au Patrimoine mondial

p. 60

Le 22 juin, le Comité du patrimoine mondial, réuni à Doha (Qatar) pour la 38e session de l’Unesco, a inscrit la grotte ornée du Pont-d’Arc, dite grotte Chauvet, sur la liste des biens culturels du patrimoine mondial. Cette inscription englobe la totalité de la cavité, située à l’entrée des gorges de l’Ardèche, son écrin paysager naturel et le bassin hydrogéologique dont l’arche naturelle du Pont-d’Arc, haute de 54 m.

  • 1 “Further constraints on the Chauvet cave artwork elaboration”, Benjamin Sadier, Jean-Jacques Delann (...)

Les datations C14 effectuées en 2001 sur des charbons de bois et des ossements animaux prélevés à l’intérieur de la grotte indiquent que les lions, chevaux, rhinocéros et mammouths qui ornent ses parois ont été peints il y a plus de 30 000 ans. Cette ancienneté a été confirmée en 2012 par Benjamin Sadier, du laboratoire Environnements, dynamiques et territoires de la montagne (Edytem Cnrs / Université de Savoie), ses collègues du Centre de recherche et d’enseignement de géosciences de -l’environnement (Cerege Cnrs / Université d’Aix-Marseille / Institut de recherche & de développement / Collège de France) et du Centre national de Préhistoire1 : le parfait état de conservation des peintures s’explique par une série d’éboulements, intervenus entre – 29 500 et – 21 500 ans, époque à partir de laquelle le porche de la cavité a été définitivement condamné.

Interdite au public depuis sa découverte, la grotte Chauvet (8 500 m2) fait l’objet d’une répli-que en cours de construction sur le site du Razal, à 7 km de là. Cette reconstitution, confiée au cabinet d’architectes Fabre-Speller (Clermont-Ferrand) associé à l’Atelier 3 A du Teil, couvre 3 000 m2 au sol, soit 8 000 m2 pour les sols, les parois et les plafonds, et fait appel à des techniques scénographiques novatrices (restitution milli-métrique du relief des parois, traitement à l’échelle 1 des gravures et peintures ainsi que des éléments paléontologiques ou géologiques remarquables à partir d’originaux numérisés).

La Caverne du Pont-d’Arc, qui ouvrira ses portes en avril 2015, comprendra aussi un centre de découverte, un pôle pédagogique et un espace événementiel. Ce chantier, dont le budget d’investissement avoisine les 55 millions d’euros, est financé par l’État, la région Rhône-Alpes, le département de l’Ardèche, le Fonds européen de développement économique et régional (Feder) et la société Kléber-Rossillon, future gestionnaire du site.

Fig. 1

Image 10000000000002C800000127441F4805.jpg

Le Grand Panneau de la salle du Fond (© Jean Clottes - Ministère de la Culture et de la Communication).

Notes

1 “Further constraints on the Chauvet cave artwork elaboration”, Benjamin Sadier, Jean-Jacques Delannoy, Lucilla Benedetti, Didier L. Bourlès, Stéphane Jaillet, Jean-Michel Geneste, Anne-Élisabeth Lebatard, Maurice Arnold, Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA, 8 mai 2012 [http://www.pnas.org/cgi/doi/10.1073/pnas.1118593109].

Haut de page
  • Logo Éditions de la Maison des sciences de l'homme
  • Revues.org